Les autres isolants : Laine de verre et laine de roche

La Laine de verre

soufflage Laine de RocheElle est de couleur blanche en flocons et se pose  par soufflage mécanique dans les combles perdus difficiles d’accès.

Isolation thermique et acoustique par soufflage :

  • sur le plancher des combles perdus, non aménagés et difficilement accessibles,
  • sur des supports étanches à l’air,
  • au dessus de locaux d’hygrométrie faible ou moyenne,
  • dans les bâtiments résidentiels et non-résidentiels,
  • en neuf comme en rénovation,
  • à l’aide d’une machine à souffler

Solution permettant de répondre aux exigences des réglementations thermique, acoustique et de sécurité incendie.

Technique d’isolation convenant aux toitures ventilées visées par les DTU de la série 40.

AVANTAGES

  • Performances thermiques et acoustiques élevées
  • Classement en réaction au feu A1
  • Mise en oeuvre rapide
  • Grand pouvoir couvrant
  • Stabilité et durabilité
  • Qualités antistatiques renforcées

CARACTÉRISTIQUES

  • Isolant thermique certifié n° : 07/D/18/474
  • Avis Technique CSTB n° : 20/07-118
  • Classement feu : A1

Pourquoi isoler en laine de roche ?

 

Laine de roche isolation feuLes isolants dits “naturels” d’origines minérales, végétales ou animales, ne sont pas tous égaux en qualité et en performances.

Née de la roche volcanique (le basalte), la laine de roche est un pur produit de la nature. Constitué d’un réseau de fibres emprisonnant des cellules d’air sec et stable, ce matériau est constitué à 98% de laine de roche et 2% de liant organique. Il associe une structure fine et complexe à des propriétés isolantes remarquables et inégalées sur le marché de l’isolation. L’isolation en laine de roche est naturelle et écologique.

.

Les 8 bonnes raisons pour isoler en laine de roche

1 Pour une maison plus saine.
2 Pour une maison plus sûre.
3 Pour une maison hygro régulée.
4 Pour une maison plus confortable.
5 Pour une maison plus économique.
6 Pour une maison plus écologique.
7 Pour une maison durable.
8 Pour une maison à plus forte valeur ajoutée.

Parce que l’origine dite “naturelle” d’un produit d’isolation n’établit pas la preuve que l’isolant soit 100% naturel.

Le processus de fabrication maîtrisé et contrôlé ainsi que le recul dans le temps permettent de connaître la fiabilité et la durabilité d’un isolant. ces paramètres détermine l’éligibilité et la légitimité de l’isolant à bénéficier d’une certification. L’adjonction de liant est indispensable à la bonne tenue des produits quels qu’ils soient.

Parce qu’il faut pouvoir comparer les impacts environnementaux des différents matériaux à périmètre égal :

Il est donc nécessaire de tenir compte de l’impact environnemental du produit à toutes les étapesde son cycle de vie, depuis la production (matières premières) jusqu’à sa destruction (recyclage) en passant par sa mise en oeuvre (processus de fabrication, transport, distribution) et son utilisation (vie et entretien). La production et la mise en oeuvre de la laine de roche consomment une quantité négligeable d’énergie au regard des économies qu’elle engendre. A titre d’exemple, l’isolation par laine soufflée dans les combles atteint un temps de retour écologique dès le 1er trimestre de chauffage.

Un savoir-faire issu de l’industrie: la laine de roche, l’isolant de l’extrême. C’est dans le calorifugeage des installations et appareils industriels qu’un isolant peut démontrer pleinement ses capacités.

Les performances extrêmes de la laine de roche lui permettent de faire face à des conditions draconiennes de température, feu, corrosion et humidité. Rockwool intervient dans des applications de thermique industrielle telles que : tuyauteries, réservoirs, fours et chaudières, conduits de cheminées, gaines d’air, marine. Mais aussi sur les marchés spéciaux comme : Plates-formes pétrolières, poteaux et poutres métalliques, portes coupefeu, écrans routiers, containers de produits chimiques et d’hydrocarbures inflammables, cloisons modulaires… Rockwool, leader mondial de l’isolation en laine de roche, met, depuis plus de 75 ans, son savoir-faire au service de la construction et la rénovation des bâtiments et des habitations.

Isolation feu – Protection incendie : la pertinence de la laine de roche

Parce que nous ne sommes pas tous égaux face aux dangers du feu, les enjeux liés à la protection et la sécurité des personnes, des biens, des bâtiments et de l’environnement, constituent l’objectif majeur en matière de protection incendie passive dans la construction et la rénovation. Pour atteindre ce but, deux mots qualifient : Qualité et Maîtrise.
Qualités certifiées d’incombustibilité de ses produits en laine de roche et performances exceptionnelles de comportement au feu.

Comportement au feu de laine de roche Les performances de la laine de roche sont exceptionnelles lorsqu’il s’agit d’étudier son comportement au feu.

La laine de roche ne contribue pas au développement du feu. Elle ne s’enflamme pas et ne propage pas la flamme. La laine de roche est non combustible. La grande majorité des produits sont classés A1.
La laine de roche conserve ses performances mécaniques face aux plus hautes températures. Son point de fusion se situe au-delà de 1000°C. Ces propriétés sont essentielles pour contribuer aux performances de résistance au feu des éléments de construction dans les bâtiments.
La laine de roche Rockwool ne dégage pas de fumées toxiques. La laine de roche Rockwool contribue à l’accroissement de la sécurité incendie des personnes et des biens ; c’est un matériau de protection passive contre l’incendie, dans la construction neuve comme en rénovation.

Caractéristiques acoustique de la laine de roche un isolant acoustique performant

-Réduction des bruits aériens : l’utilisation de la laine de roche permet d’atténuer la rigidité de la lame d’air comprise entre 2 parois, augmentant ainsi la performance acoustique des systèmes constructifs (cloisons, doublages, combles…).

-Absorption acoustique : grâce à sa porosité qui piège les ondes sonores, la laine de roche est un excellent absorbant acoustique, en plafonds comme en parois verticales (sous-face, rapporté sous dalle, fond de coffrage…).
-Réduction des bruits de choc : grâce à son élasticité, la laine de roche permet une parfaite désolidarisation entre chape et dalle pour un traitement efficace des bruits de choc (planchers maçonnés ou bois).

Grâce à sa structure ouverte et enchevêtrée, la laine de roche freine les mouvements des particules d’air et dissipe l’énergie sonore. Elle favorise ainsi l’absorption et l’isolation acoustiques.

Isolation et humidité – Protection contre les dommages de l’eau

La laine de roche est non hydrophile, elle ne craint pas l’eau (infiltration de pluie ou de neige par exemple) ni l’humidité grâce à sa structure capillaire ouverte

Le bon comportement d’un matériau isolant à l’eau permet le maintien de ses caractéristiques thermiques, acoustiques et mécaniques dans le temps. grâce à leur structure non capillaire, ne retiennent pas l’eau et sont difficilement traversés par gravité.

Le comportement à l’eau d’un isolant se mesure essentiellement selon le critère de « perméabilité à la vapeur d’eau », c’est à dire la capacité d’un matériau à ne pas faire écran au passage de la vapeur d’eau.

Grâce à sa structure ouverte, la laine de roche , présente une forte perméabilité à la vapeur d’eau. Elle n’est pas altérée sous l’effet d’éventuelles condensations de la structure même du bâtiment.Attention aux termites

Laine de roche : l’isolant qui résiste aux termites

54 départements français sont infestés et sont des zones à risques. La vigilance s’impose également dans les autres zones ou les termites peuvent s’implanter à l’occasion d’un transport de gravats ou de matériaux de construction. La résistance aux termites s’ajoute aux autres propriétés de la laine de roche Rockwool, pour en faire un matériau d’isolation unique sur le marché d’agi

Performances Thermiques ACERMI*

Performance Thermiques ACERMI

Exemple :pour une surface de 97 m2 avec un R = 6 : 18,6 x 0,97 = 18 sacs